Les Bonnes questions

PARCE QU'EN ORTHOPÉDIE, ON PEUT ÊTRE CONFRONTÉ À DE NOMBREUSES QUESTIONS, NOUS TENTONS ICI DE RÉPONDRE AUX INTERROGATIONS LES PLUS FRÉQUENTES DE NOS PATIENTS ET DE LEUR PROCHES.

Il s’agit d’une liste non exhaustive, si vous avez d’autres interrogations, n’hésitez pas nous envoyer vos demandes afin que nous enrichissions cette liste !

Les prothèses (enfiler un manchon et une prothèse)

Cliquez sur les questions pour afficher leur réponse.

Le chaussage, pourquoi le faire soigneusement ?

  • Risque de lésion cutanée 
  • Risque de chute 
  • Risque de blessure

 RENDRE LE MOIGNON ACCESSIBLE 

  • Retirez le pantalon

 

CHAUSSER LE MANCHON DIRECTEMENT SUR LA PEAU DU MOIGNON

 
  • Retournez le manchon pour que le côté tissu se retrouve à l’intérieur

     

  • Vérifiez la position du manchon : découpes hautes sur le côté de la cuisse et les plus basses au niveau de l’entre-jambe

     

  • Les écritures sont généralement sur le dessus de la cuisse

     

  • Bien centrer l’accrochage distal au bout du moignon

     

  • Appliquez le manchon en bout de moignon

     

  • Veillez à ce qu’il n’y ait pas d’air entre le moignon et le manchon (risque des blessures ! )

     

  • Placez les mains de chaque côté et venir dérouler le manchon jusqu’en haut du moignon

Mettre en place le pantalon

  • Mettez la chaussure sur le pied prothétique

     

  • Enfilez le pantalon sur la jambe saine

     

  • Enfilez la prothèse dans le pantalon

LAISSEZ LE PANTALON EN POSITION BASSE

Chausser la prothèse

  • Vérifiez que le plongeur soit au bout du manchon, sinon le mettre en place

     

  • Chaussez en position assise si besoin

     

  • Centrez l’emboîture

     

  • Introduisez le moignon dans l’emboîture, le plus loin possible

     

  • Veillez à ce que le plongeur soit bien axé

     

  • Rentrez le plongeur dans son accrochage

     

  • Appuyez (avec les mains si position assise) pour descendre le plus possible dans le système

     

  • Vérifiez que le manchon soit bien mis et qu’il ne forme pas de plis

Si vous rencontrez un problème dans le chaussage de la prothèse :

  • Vérifiez que votre manchon est bien positionné, le dessin sur le dessus du moignon au milieu de celui-ci.

     

  • Vérifiez que le plongeur est correctement à la verticale du manchon et qu’il ne dévie ni à droite, ni à gauche, ni en avant, ni en arrière. Si c’est le cas, ôter le manchon et repositionnez-le.

     

  • Si votre moignon rentre difficilement dans l’emboiture, il se peut qu’il ait augmenté de volume. Dans ce cas gardez bien le manchon et attendez quelques temps que le volume diminue. Réessayez de mettre la prothèse.

POUR RETIRER LA PROTHÈSE… COMMENT FAIRE ?

SORTIR LE MOIGNON DE L’EMBOITURE

Appuyez sur le bouton du système d’accrochage pour déverrouiller le plongeur

 
  • Appuyez sur le bouton du système d’accrochage pour déverrouiller le plongeur

     

  • Retirez le moignon de l’emboiture en position assise si besoin

En cas de problème…  Que faire ?

  • Vérifiez que le bouton de l’accrochage a bien été appuyé correctement

     

  • Vérifiez que le moignon sorte bien dans l’axe, la tige doit sortir droite

En cas de persistance de difficulté, contactez votre orthoprothésiste et/ou votre médecin de rééducation.

 

 

Le chaussage, pourquoi le faire soigneusement ?

  • Risque de lésion cutanée
     
  • Risque de chute 

  • Risque de blessure 

CHAUSSER LE MANCHON DIRECTEMENT SUR LA PEAU DU MOIGNON

  • Retournez le manchon pour que le côté tissu se retrouve à l’intérieur

  • Vérifiez la position du manchon : découpes hautes sur le côté de la cuisse et les plus basses au niveau de l’entre jambe

  • Les écritures sont généralement sur le dessus de la cuisse

  • Bien centrer l’accrochage distal au bout du moignon
  • Appliquez le manchon en bout de moignon

  • Veillez à ce qu’il n’y ait pas d’air entre le moignon et le manchon (risque des blessures ! )

  • Placez les mains de chaque côtés et venir dérouler jusqu’en haut du moignon

 LUBRIFIER L’ ANNEAU SILICONE

A l’aide d’une solution hydroalcoolique, d’une crème ou d’un lubrifiant

METTRE EN PLACE LE PANTALON

  • Mettez la chaussure sur le pied prothétique

  • Enfilez le pantalon sur la jambe saine

  • Enfilez la prothèse dans le pantalon

LAISSEz LE PANTALON EN POSITION BASSE

INTRODUIRE LE MOIGNON DANS L’EMBOITURE

  • Avancez les fesses au bord de votre assise

  • Tenez la prothèse à 2 mains

  • Et introduire le moignon dans l’emboiture, le plus loin possible

  • Mettez-vous debout (avec l’aide des accoudoirs)

  • Mettez tout son poids sur la prothèse afin de faire descendre au maximum le moignon dans l’emboiture

  • Remontez le pantalon

Important pour assurer le vide correct, s’assurer qu’il n’y ait plus d’air dans l’emboiture en appuyant sur le bouton de la valve (s’il reste de l’air il sera chassé automatiquement). Vous pouvez également dévisser la valve et regarder par le trou si le moignon est descendu correctement.

POUR RETIRER LA PROTHÈSE :

  • D’une main tenez la prothèse, de l’autre appuyez sur le bouton de la valve permettant l’entrée d’air.

  • Tout en maintenant l’appui, vous pouvez retirer le moignon de l’emboiture.

Si vous rencontrez un problème dans le chaussage de la prothèse

  • Vérifiez les volumes 
    Si votre moignon rentre difficilement dans l’emboiture, c’est sans doute qu’il a pris du volume. Maintenez un bonne contention et restez en position allongée 
    Si vous avez la sensation de perdre la prothèse ou qu’il y a de l’air qui rentre, c’est que votre moignon a perdu du volume. Voir votre orthoprothésiste pour compenser la perte de volume


En cas de persistance de difficulté, contactez votre orthoprothésiste ou votre médecin de rééducation

Le chaussage, pourquoi le faire soigneusement ?

  • Risque de lésion cutanée

  • Risque de chute

  • Risque de blessure

METTRE EN PLACE LE PARACHUTE

  • Mettez en double le système parachute

  • Positionnez le système parachute sur le moignon jusqu’en haut de celui-ci

INTRODUIRE ET METTRE EN PLACE LE MOIGNON DANS L’EMBOITURE

En position assise si besoin

Introduisez le cordon situé à l’extrémité du parachute dans l’emboiture

Faites sortir le cordon par la valve distale tout en faisant glisser le moignon jusqu’au bout de l’emboiture

Saisissez le parachute de chaque côté

Faites glisser en alternance le parachute vers le bas tout en se mettant en appui sur la prothèse

Le moignon prend sa place peu à peu dans l’emboiture jusqu’à extraction complète du parachute

METTRE LA VALVE

  • Mettez la valve sur l’orifice à l’extrémité de l’emboiture

  • Appuyez sur la valve afin de chasser l’air restant en extrémité tout en se mettant en charge maximum sur la prothèse

METTRE LE PANTALON

  • Asseyez-vous

  • Enfilez la prothèse dans le pantalon

  • Puis enfilez le pantalon sur la jambe saine

  • Mettez en place la chaussure sur le côté prothétique

RETIRER LA PROTHÈSE

Dévissez la valve et ôter la puis retirer le moignon

Si vous rencontrez un problème dans le chaussage de la prothèse :

Vérifiez les volumes

Si votre moignon rentre difficilement dans l’emboiture, c’est sans doute qu’il a pris du volume. Maintenez un bonne contention et restez en position allongée

 Si vous avez la sensation de perdre la prothèse ou qu’il y a de l’air qui rentre, c’est que votre moignon a perdu du volume. Voir votre orthoprothésiste pour compenser la perte de volume

 En cas de persistance de difficulté, contactez votre orthoprothésiste ou votre médecin de rééducation

Le chaussage, pourquoi le faire soigneusement ?

  • Risque de lésion cutanée
      
  • Risque de chute 

  • Risque de blessure

CHAUSSAGE DU MANCHON

  •  Retournez le manchon 

    – Prenez le manchon, côté lisse à l’extérieur  
    – Mettez une main à l’intérieur du manchon pour attraper l’extrémité 
    – L’autre main saisit la partie supérieure du manchon 

  • Chaussage du manchon 

    – Retournez totalement le manchon de façon à ce que la main qui était à l’intérieur soit complètement sortie 
    – Placez l’extrémité du manchon retourné sur l’extrémité du moignon 
    – Veillez à ce qu’il n’y ait pas d’air entre le moignon et le manchon 
    – À l’aide des 2 mains placées de chaque côté du moignon, déroulez de façon symétrique la totalité du manchon 

    Veillez à ce que le manchon soit totalement déroulé sans pli

INTRODUIRE LE MOIGNON DANS L’EMBOITURE

  • Prenez un peu de lait corporel ou de crème dans le creux de votre main et répartissez celle-ci sur le manchon afin de faciliter le glissement du manchon à l’intérieur de l’emboiture

  • Pliez la prothèse (fléchir le genou prothétique), une main en haut de l’emboiture qui amène celle-ci en arrière, pendant que l’autre à la partie inférieure de la prothèse pousse en avant 

  • Introduisez le moignon dans l’emboiture, le plus loin possible 

  • Les 2 mains posées sur l’extrémité inférieure de l’emboiture tirez l’emboiture vers le haut alors que le moignon descend vers le bas 

FAIRE DESCENDRE LE MOIGNON DANS L’EMBOITURE

  • Mettez vous debout,  toujours avec l’aide des accoudoirs 

  • Mettez la prothèse en rectitude (genou tendu), en amenant la hanche et l’emboiture vers l’arrière 

FAIRE LE VIDE D’AIR DANS L’EMBOITURE

  • En position debout et en appui complet sur la prothèse, appuyez sur la valve à l’extrémité de l’emboiture afin de chasser complètement l’air restant

VOILÀ, C’EST TERMINÉ !

SI VOUS RENCONTREZ UN PROBLÈME DANS LE CHAUSSAGE DE LA PROTHÈSE:

    • Vérifiez que votre manchon est bien positionné

    • Vérifiez que l’air est correctement sorti de l’emboiture

    • Vérifiez que la valve est bien positionnée

    • Vérifiez qu’il n’y ait pas de souci d’étanchéité au niveau de la valve

    • Si votre moignon rentre difficilement dans l’emboiture, il se peut qu’il ait augmenté de volume. Dans ce cas gardez bien le manchon et attendez quelques temps que le volume diminue. Réessayez de mettre la prothèse

 N’hésitez pas à remettre du lait corporel ou de la crème afin de faciliter les glissements

 

CONSEILS :

  • Gardez toujours une contention, même si vous ne mettez pas votre prothèse. Laissez toujours la valve sur la prothèse afin de ne pas la perdre.

    En cas de persistance de difficulté, contactez votre orthoprothésiste et votre médecin de rééducation 

 Le chaussage, pourquoi le faire soigneusement ?

  • Risque de lésion cutanée 
  • Risque de chute 
  • Risque de blessure

 CHAUSSER UN BONNET COUVRE-MOIGNON SUR LE MOIGNON

  • Le bonnet sert a protéger la peau de la transpiration et du contact du manchon

Chausser le manchon sur le bonnet

  • Vérifiez la position de la rotule par rapport à la forme du manchon

Recouvrir le manchon d’un lycra (bas nylon)

  • Pour faciliter ensuite le chaussage de l’emboiture

Chausser la prothèse

Introduire le moignon dans l’emboiture, le plus loin possible

  • Posez les 2 mains sur le genou demi fléchi

  • Et appuyez vers le bas pour enfoncer plus profondément le moignon dans l’emboiture

 Fixe prothèse

  •  S’il y a lieu, déroulez le fixe prothèse sur la cuisse

Pour retirer la prothèse  

  • Descendez le fixe prothèse

  • Sortez le moignon de l’emboiture

 En cas de problème

  1. Vérifiez le chaussage correct du manchon et des gaines
  • Vérifiez que votre manchon est bien positionné : le bas de la rotule doit reposer sur l’appui sous-rotulien

  • Vérifiez que les bonnets sont en nombre suffisant, au bon endroit, et sans pli
  1.   Vérifier les volumes
  • Si votre moignon rentre difficilement dans l’emboiture, retirez un bonnet
  • Au contraire, s’il rentre trop facilement dans l’emboiture, rajoutez un bonnet

 Le chaussage, pourquoi le faire soigneusement ?

  • Risque de lésion cutanée
     
  • Risque de chute 

  • Risque de blessure

RENDRE LE MOIGNON ACCESSIBLE

  • Relevez le pantalon suffisamment haut ou, sinon, retirez-le 

  • Avancez les fesses au bord de l’assise 

RETOURNER LE MANCHON

  • Le côté tissu du manchon doit se retrouver à l’intérieur

  • Retournez le au maximum afin d’éviter qu’il y ait un creux au bout

APPLIQUER LE MANCHON SUR LE MOIGNON 

  • Placez le manchon retourné sur le bout du moignon

DÉROULER LE MANCHON

  • Une fois déroulé :
    – L’écriture doit être devant 
    – Le trou réservé au plongeur doit être dans l’axe de la jambe

POSITIONNER LE « PLONGEUR » SUR LE MANCHON

  • Vissez le plongeur à l’extrémité du manchon 

  • Veillez à ce que le plongeur soit dans l’axe de la jambe

 INTRODUIRE LE MOIGNON DANS L’EMBOITURE 

  • Introduisez le moignon dans l’emboiture, le plus loin possible 

  • Veillez à ce que le plongeur soit dans l’axe du trou de la prothèse prévu pour l’accueillir

  • Posez les 2 mains sur le genou demi fléchi

  • Et appuyez vers le bas pour enfoncer plus profondément le moignon dans l’emboiture 

ENCLENCHER LE PLONGEUR DANS L’EMBOITURE

  • Mettez-vous debout avec l’aide des accoudoirs

  • Prennez un appui stable des 2 mains

  • Levez le pied non appareillé plusieurs fois

  • Vérifiez que la prothèse est bien accrochée

Pour retirer la prothèse

  • Asseyez-vous sur un siège stable

  • Vérifiez que les freins du fauteuil roulant sont bien mis ou que la chaise est bien stable 

Retirer la prothèse

  • D’une main tenez la prothèse, de l’autre appuyez sur le bouton qui déverrouille le plongeur du manchon

  • Tout en maintenant l’appui, retirez le moignon de l’emboiture

 

EN CAS DE PROBLÈME

Si vous rencontrez un problème dans le chaussage de la prothèse

Vérifiez la mise du manchon 

  • Vérifiez que votre manchon est bien positionné, le dessin sur le dessus du moignon au milieu de celui-ci 

  • Vérifiez que le plongeur est positionné dans l’axe du moignon. 

  • Si ce n’est pas le cas, ôtez le manchon et repositionnez-le

Vérifiez les volumes

  • Si votre moignon rentre difficilement dans l’emboiture, retirez un bonnet.

  • Si vous n’en aviez pas, gardez le manchon sur votre moignon en position allongée et attendez quelques temps que le volume diminue. Réessayez de mettre la prothèse.

Si vous êtes bloqué dans la prothèse

  • Contactez au plus vite votre orthoprothésiste pour un rendez vous urgent

  • Si l’orthoprothésiste est non joignable, passez de l’eau froide savonneuse entre la peau et le manchon pour faire glisser la prothèse

  • Ne jamais rester avec la prothèse chaussée toute la nuit

Si vous n’avez pas de solutions :

En cas de persistance de difficulté, contactez votre orthoprothésiste

Le chaussage, pourquoi le faire soigneusement ?

  • Risque de lésion cutanée

  • Risque de chute

  • Risque de blessure

RENDRE LE MOIGNON ET LA CUISSE ACCESSIBLES

  • Relevez le pantalon suffisamment haut ou, sinon, le retirer

RETOURNER LE MANCHON

  • Le côté gel du manchon doit se retrouver à l’extérieur

  • Le retourner au maximum afin d’éviter qu’il y ait un creux au bout

APPLIQUER LE MANCHON SUR LE MOIGNON

  • Placez le manchon retourné sur le bout du moignon

  • Déroulez le manchon jusqu’au bout

  • L’écriture doit être devant

PRÉPARER LA PROTHÈSE AU CHAUSSAGE

  • Retournez la gaine de succion sur l’emboiture, côté gel à l’extérieur

  • Veillez à dérouler la gaine suffisamment afin que les découpes arrière de l’emboiture soient découvertes

INTRODUIRE LE MOIGNON DANS L’EMBOITURE

  • Avancez les fesses au bord de l’assise

  • Tenez la prothèse à 2 mains

  • Introduisez le moignon dans l’emboiture, le plus loin possible  
     
  • Posez le pied au sol, genou demi fléchi

  • Posez ensuite les 2 mains sur le genou et appuyez vers le bas pour enfoncer plus profondément le moignon dans l’emboiture

ACCROCHER LA PROTHÈSE AU MOIGNON

  • Déroulez la gaine de succion sur l’emboiture puis la cuisse

  • Une fois déroulée au maximum, la gaine doit dépasser d’une largeur de paume la partie haute du manchon

  • Il est très important de dérouler la gaine sans tirer

S’ASSURER DU BON CHAUSSAGE DE LA PROTHÈSE

  • Mettez-vous debout avec l’aide des accoudoirs et piétiner sur place pour chasser l’air de l’emboiture

POUR RETIRER LA PROTHÈSE

  • Ne pas oublier de vérifier que les freins du fauteuil roulant sont mis ou que la chaise est stable

  • Asseyez-vous sur un siège stable

  • Déroulez la gaine de succion, sans tirer, afin de dégager l’emboiture

  • Retirez le moignon de l’emboiture

  • Important pour ne pas abimer la gaine de succion

  • Ne pas laisser la gaine déroulée sur l’emboiture

  • Il faut la retourner à l’intérieur de l’emboiture

EN CAS DE PROBLÈME

Si vous rencontrez un problème dans le chaussage de la prothèse

  • Vérifiez la mise du manchon et la gaine de succion

  • Vérifiez que votre manchon est bien positionné écriture devant.

  • Vérifiez que la gaine de succion est bien déroulée et dépasse le manchon d’une largeur de paume. •

Vérifiez les volumes

  • Si votre moignon rentre difficilement dans l’emboiture, retirez un bonnet.

  • Si vous n’y arrivez pas, gardez le manchon sur votre moignon en position allongée et attendez quelques temps que le volume diminue. Réessayez de mettre la prothèse.

SI VOUS N’AVEZ PAS DE SOLUTIONS…

En cas de persistance de difficulté, si vous constatez une usure de la gaine de succion, du manchon ou de la prothèse

Contactez votre orthoprothésiste

Le chaussage, pourquoi le faire soigneusement ?

  • Risque de lésion cutanée

  • Risque de chute

  • Risque de blessure

RENDRE LE MOIGNON ACCESSIBLE

  • Relevez le pantalon suffisamment haut ou, sinon, le retirer

RETOURNER LE MANCHON

  • Le côté tissu du manchon doit se retrouver à l’intérieur

  • Retournez-le au maximum afin d’éviter qu’il y ait un creux au bout

APPLIQUER LE MANCHON SUR LE MOIGNON

  • Vérifiez que la collerette est bien positionnée

LUBRIFIER L’ANNEAU SILICONE

  • A l’aide de solution hydro alcoolique, de lubrifiant ou de talc

INTRODUIRE LE MOIGNON DANS L’EMBOITURE

  • Avancez les fesses au bord de l’assise

  • Tenez la prothèse à 2 mains

  • Et introsuisez le moignon dans l’emboiture, le plus loin possible

  • Mettez-vous debout avec l’aide des accoudoirs et piétiner sur place pour chasser l’air de l’emboiture

  • Important pour assurer le vide correct dans l’emboiture :
    La totalité de l’anneau doit rentrer dans l’emboiture, si ce n’est pas le cas il faut remettre du lubrifiant sur l’anneau et rechausser la prothèse

RETIRER LA PROTHÈSE

  • D’une main tenez la prothèse, de l’autre appuyez sur le bouton permettant l’entrée d’air

  • Tout en maintenant l’appui, retirez le moignon de l’emboiture

EN CAS DE PROBLÈME

Vérifiez la mise du manchon

  • Vérifier que votre manchon est bien positionné

  • Vérifier que l’anneau est bien retourné (ailettes vers l’intérieur)

Vérifier la position de l’anneau

  • La totalité de l’anneau doit rentrer dans l’emboiture

  • Si ce n’est pas le cas il faut remettre du lubrifiant sur l’anneau et rechausser la prothèse

Vérifier les volumes

  • Si votre moignon rentre difficilement dans l’emboiture, retirez un bonnet

  • Si vous n’en aviez pas, garder le manchon sur votre moignon en position allongée et attendez quelques temps que le volume diminue.

  • Réessayez de mettre la prothèse

En cas de persistance de difficulté, contactez votre orthoprothésiste

NOMBREUSES SONT LES PERSONNES QUI SE POSENT DES QUESTIONS SUR LES PROTHÈSES ET L’UTILISATION EN MILIEU AQUATIQUE.

 

Nous avons rédigé une page d’explication dans la rubrique Sport et Technologie,

Cliquez ici pour accéder à la page « Les Prothèses et l’eau »

Le moignon observe des variations de volume ce qui peut poser quelques soucis dans son chaussage

Si votre moignon a augmenté de volume

  • Maintenez un bonne contention et restez en position allongée

  • Gardez bien le manchon et attendez quelques temps que le volume diminue

  • Réessayez de mettre la prothèse.

Si votre moignon a diminué de volume

  • Si vous avez la sensation de perdre la prothèse ou qu’il y a de l’air qui rentre, c’est que votre moignon a perdu du volume. 
    Voir votre orthoprothésiste pour compenser la perte de volume

  • Pour assurer une bonne contention et gérer au mieux les variations de volume il est conseillé de garder le manchon la journée et de poursuivre avec le bonnet élasto-compressif la nuit jusqu’à la stabilisation du volume du moignon

Cette rubrique est en cours de rédaction et sera bientôt disponible.

Cette rubrique est en cours de rédaction et sera bientôt disponible.

Cette rubrique est en cours de rédaction et sera bientôt disponible.

Hygiène et entretien (Prothèse, moignon, manchon, hygiène de vie)

Les manchons doivent êtres lavés tous les soirs à l’eau et au savon puis être séchés à l’air libre, textile vers l’extérieur.

LE LAVAGE

  • Retournez le manchon à l’envers. (Gel à l’extérieur)

  • Lavage au gant de toilette humide + savon doux

  • Rinçage au gant de toilette + eau claire

LE SÉCHAGE

  • Bien essuyer le gel avec une serviette de toilette en tamponnant plutôt qu’en frottant.

  • Il faut ensuite toujours repositionner le manchon à l’endroit (tissu vers l’extérieur) pour éviter que la poussière se colle sur le gel et soit ensuite en contact avec la peau.

POSITION DE SÉCHAGE DURANT LA NUIT

  • Séchage nocturne sur le support si il est fourni avec le manchon

  • Séchage à plat sur un linge si le manchon ne possède pas de support

Tout chaussage de manchon doit être réalisé avec un manchon parfaitement sec.

Ne pas approcher d’une source de chaleur, ne pas tremper le manchon ni le passer à la machine à laver.

Une mauvaise hygiène comporte des risques chez une personne présentant une amputation de membre inférieurs

  • Plaies

  • Infections

  • Ne plus pouvoir marcher

HYGIÈNE DU MEMBRE CONTROLATÉRAL

Toilette et soins

À FAIRE :

  • lavez le pied avec un savon doux et bien sécher, évitez les bains de pied

  • portez des chaussettes en coton, non serrées sans coutures traumatiques, si besoin coupez l’élastique de la chaussette

À NE PAS FAIRE :

  • marcher pieds nus

  • être pied nu dans la chaussure

Prévention des plaies

À FAIRE :

  • évitez tout choc

  • ongles coupés proprement, de préférence par un pédicure

NE PAS FAIRE :

  • couper ses ongles seuls

  • utiliser une bouillotte ou de la glace sans protection (risque de brûlure)

  • se soigner seul s’il y a une plaie

HYGIÈNE DE VIE

Prendre soin de soi

  • arrêt du tabac

  • restreindre l’alcool

  • conservez un poids stable pour garder une prothèse adaptée

  • marchez régulièrement sans déclencher de douleurs

  • en cas de diabète ou de cholestérol, respectez votre régime et traitement

  • en cas d’hypertension, respectez votre traitement et surveillez votre tension 

EN CAS DE PROBLÈME CUTANÉ :

QUE FAIRE ?

  • Stop au port de la prothèse

  • Consultation médicale en urgence

  • Vérification de l’adaptation de votre prothèse auprès de votre orthoprothésiste

QUI APPELER ?

  • Votre médecin
  • Consulter votre orthoprothésite

REGARDER ET SURVEILLER

  • examinez tous les jours et après le port de la prothèse (à l’aide d’un miroir si besoin)
  • prévenez votre médecin en cas de soucis

Ne pas se soigner seul en cas de soucis !

LAVER LE MOIGNON QUOTIDIENNEMENT

  • lavez avec un savon au PH neutre
  • rincez à l’eau
  • bien sécher avec une serviette douce

Ne pas utiliser une crème sur le moignon avant chaussage de la prothèse

NETTOYEz QUOTIDIENNEMENT  L’EMBOITURE EN VÉRIFIANT L’ÉTAT DE LA PROTHÈSE

 

    • Ne pas se baigner avec la prothèse ou faire tremper l’emboîture

    • Ne pas laver la prothèse avec un abrasif

    • Lavez au gant de toilette + savon et rincez à l’eau claire avec le gant de toilette

    • Séchez à la serviette laisser à l’air libre toute le nuit

Si votre prothèse est adaptée à aller dans l’eau pensez à bien rincer les composants après la baignade.

Prothèses et vie sociale (Loisirs, sexualité, milieu professionel)

, VOYAGES

Selon le niveau de motricité d’une personne amputé, de nombreux loisirs et sports sont accessible à tous.

Un orthoprothésiste ainsi qu’un médecin peut vous aider à trouver les activités qui vous conviennent le mieux selon vos préférences et votre niveau de motricité.

POURQUOI FAIRE UNE ACTIVITÉ ?

  • Favoriser le maintien des capacités physiques

  • Faciliter le lien social

  • Favoriser le bien-être

COMMENT ?

  • Avec ou sans prothèse

  • Avec ou sans fauteuil

  • Avec ou sans aménagement

QUOI ?

  • Toutes les activités individuelles ou collectives que vous aurez identifiées avec votre médecin et/ou votre orthoprothésiste

QUI ?

  • Vous, quelque soit l’activité choisie, quelque soit votre âge

 

Cette rubrique est en cours de rédaction et sera bientôt disponible.

 

Cette rubrique est en cours de rédaction et sera bientôt disponible.

Les contraintes (douleurs, syndrome depressif ...)


La douleur chez le patient amputé est un symptôme fréquent qui peut avoir des causes diverses

  • Il existe différents types de douleurs

  • Il existe différentes causes de douleurs

  • La prise en charge des douleurs varie selon la cause

  • Il est important d’identifier les situations nécessitant un avis médical urgent

  • ll est important de connaître et de comprendre votre traitement

Les questions à se poser :

– J’AI MAL:

  • OÙ ?
  • QUAND ?
  • DEPUIS QUAND ?

– Y A-T-IL D’AUTRES SIGNES ASSOCIÉS?

La douleur liée à une lésion des tissus

Cette douleur peut être un signal d’alarme et associée à certains autres signes, un avis médical est nécessaire.

Je recherche devant une douleur inhabituelle les signes suivants:

  • Modification de la couleur du moignon (blanc, bleu, rouge)

  • Augmentation des douleurs à la marche

  • Moignon froid

Il peut s’agir d’un problème vasculaire (d’artères)

(Avis médical urgent)

  • Plaie

  • Inflammation locale (rougeur et chaleur)

  • Ecoulement local

Il peut s’agir d’une infection

(Avis médical urgent) 

  • Douleur lors du port de la prothèse sans autres signes

Problème d’adaptation de ma prothèse?

(Avis médical ou orthoprothésiste)

 

La douleur liée à une lésion des nerfs

Cette douleur n’a pas d’horaire, elle donne parfois des sensations de fourmillements, de décharges électriques, sensations de brûlures…. Elle est liée à l’atteinte des nerfs.

Elle s’associe parfois à des sensations douloureuses au simple effleurement de la peau (allodynie) y compris dans des zones qui ont perdu de leur sensibilité

  • La douleur du membre fantôme correspond à une sensation douloureuse ressentie dans le membre manquant.

  • Le névrome peut donner des douleurs de cette famille, il s’agit d’une « boule » qui se développe anormalement au bout du nerf sectionné dans le moignon.

Lorsque cette famille de douleur est identifiée, des traitements spécifiques sont proposés, tels que:

  • Des médicaments spécifiques (anti dépresseurs, anti épileptiques)

  • De la stimulation électrique (TENS)

  • De la thérapie miroir

  • Du soutien psychologique

Toutes ces informations en infographie en cliquant ici

Cette rubrique est en cours de rédaction et sera bientôt disponible.

Cette section à été rédigée grâce au travail mené par l’AFA-AMPAM.
Retrouvez toutes ces informations sur leur site http://www.ampan.fr/guide-methodo.html

Il vous reste des interrogation ? Contactez nous directement dans la rubrique :   “Infos Contact”

Retrouvez toutes les actualités d'OPR sur les réseaux sociaux !
(Facebook, Twitter et Instagram)

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message