Ouest France de Rennes : Article sur OPR et le cabinet paramédical

Article dans le Ouest France de Rennes sur OPR et le pôle paramédical

Ouest France, mercredi 27 janvier 2015

 

Article Ouest France OPR et pôle paramédical
Article dans le Ouest France de Rennes sur OPR et le pôle paramédical

 

Au pôle paramédical, on fabrique des prothèses

La démarche est originale. Cinq jeunes professionnels de santé paramédicale viennent d’ouvrir un cabinet commun, aux Longs-Champs.

« Des jeunes qui s’associent, au service des habitants, ça mérite d’être encouragé », se félicite Emmanuelle ROUSSET, adjointe du quartier. Elle est venue encourager ce cabinet libéral lors d’un pot inaugural, il y a quelques jours, alors qu’il a déjà ouvert en septembre.
Au 8 Rue de Jouanet (quartier des Longs-Champs), dans la zone d’activités tertiaires qui a poussé au bord de la route de Fougères, dans le prolongement du parc des Gayeulles, ce pôle de santé paramédicale regroupe une kinésithérapeute (Elise CALVIER), un ostéopathe (Eric HOLLIER-LAROUSSE), un orthoprothésiste (Erwan CALVIER), une diététicienne-nutritionniste (Mélanie SIMON). Et une psychologue doit rejoindre l’équipe, début février.
« Nous avons voulu mettre à la disposition de nos patients des technologies innovantes et une prise en charge globale et pluridisciplinaire, dans la même structure, explique Mélanie SIMON. C’est unique à Rennes. » Ce guichet favorise la communication, « une plus value » pour le public.

Un atelier avec four

Autre originalité dans cette aventure, la cohabitation de la kiné et de l’orthoprothésiste qui, par ailleurs, sont frère et sœur dans le civil. Au sein du cabinet, Erwan CALVIER dispose de son atelier (avec four) pour fabriquer des prothèses, en direct, derrière sa baie vitrée, à la vue des patients. Le bureau de la kiné est juste à côté. Tout cela donne un ensemble dit OPR : Orthèse Prothèse Rééducation, au même endroit.

Tous ces professionnels de santé sont jeunes et dynamiques. Depuis l’ouverture, en septembre, « ça marche plutôt bien », témoigne Erwan CALVIER. Emmanuelle ROUSSET salue la démarche « courageuse », qui donne une touche humaine dans ce secteur tertiaire et high tech.

Article écrit par le journaliste Eric CHOPIN.

Lien vers l’article de Ouest France